Sandra Mansour

Sandra Mansour

Libanaise de coeur, d’origine suisse, Sandra Mansour a grandi entre Genève et Beyrouth. Après des études de gestion d’entreprise à Webster Université de Genève, Sandra Mansour s’inscrit aux Beaux-Arts, où elle peut enfin se concentrer sur sa passion : le dessin et la peinture. « Jusque-là, je sentais qu’il manquait quelque chose. Je l’ai enfin trouvé en touchant à la matière. J’ai imprimé sur le tissu comme d’autres peignent. J’ai aussi expérimenté d’autres disciplines telles que la conception de la mode, la photographie, la fabrication de bijoux et l’architecture ». Avec cette expérience acquise, elle retourne au Liban et travaille avec Elie Saab. Elle rejoint les ateliers de haute couture et de prêt-à-porter. Là, elle travaille à côté de brodeuses, à la conception de motifs et aux recherche en studio. « Ce fut une véritable révélation pour moi. Je pouvais enfin mixer dessin et création, donner vie à la matière. J’ai joué un peu avec elle par mélange de jersey, mousseline, satin, soie, paillettes et de dentelles. J’ai trouvé mon alphabet propre. » Rendre ses désirs réels et apprendre à composer une collection - de la maîtrise de l’utilisation des ordinateurs à la manipulation de la production - Sandra Mansour se déplace à Paris, où, un an plus tard, elle obtient sa maîtrise en design de mode à l’Instituto Marangoni. Retour au Liban, où elle met en place son atelier, l’inspiration de Sandra Mansour est à son apogée : la joie de vivre méditerranéenne, l’exubérance des couleurs, la touche féminine de son pays natal. Une élégance contemporaine mise en valeur par sa simplicité.

Prêt-à-porter